dimanche 1 juin 2008

Bibliographie

Albert A. Rééducation neuro musculaire de l’adulte hémiplégique Masson 1979
Bobath B. Hémiplégie de l’Adulte .Bilan et Traitement. Masson 1980.
Bourgeaisn Gay, Laroudie, Marsal, Thévenin, Information et Programme thérapeutique dans les suites d'un AVC . franceavc.com.
Knott M., Voss D. Facilitation neuro musculaire proprioceptive. Techniques de Kabat. Maloine 1977
Laurent , Real, Maillard, Combes, Zellner, Miquel. La rééducation des membres et du tronc des personnes cérébrolésées. K.S janvier 2007p.27
Mac Kay-Lyons, Makrides. Cardiovascular stresss during a contemporary stroke rehabilitation program the intensity adequate to induce training effect. Arc Phys Med Rehabil 200 ;83:1378-83
Marsal, Gay, Vannier-Depardieu. Rééducation de la spasticité. Rééducation et spasticité. Kiné Scientifique. 451 janvier 2005 p. 11
MCNevin, Wulf, Carlson, Effects of attentionnal focus ; self control, and dyad training on motor learning : implications for physical therapy. Phys Ter 2000:80:373-85 cité par Sheperd, Carr Annales de kinésithérapie 38-39 fév-mar 2005 p.49 note 46
Roland PS Van Peppen Towards evidence-based physiotherapy for patients with stroke 
Robertson J., Regnaux JP. L’efficacité des techniques de rééducation chez le sujet hémiplégique est-elle influencée par des facteurs ? Kiné Scientifique 458.p.10
Sheperd R, Carr J. Movement Science - An Aspen Publication -
Rééducation neurologique : données de la science pour la pratique clinique. Kinésithérapie les annales. fév mar 2005. .38-39 p.47 Note 50
Sultana R. Méthode Brunnstrom Masson 1994
Van Peppen Rolandus Petrus Stephanus  - Towards evidence-based physiotherapy for patients with stroke
- Universiteit Utrecht -
Yelnik A. Evolution des concepts du patient hémiplégique. Annales de Réadaptation de Médecine Physique. Elsevier. 48(2005) 272

Aucun commentaire:

Détails et principes de Rééducation Seg Pos Marche

Qui êtes-vous ?

Nous sommes huit kinésithérapeutes bordelais, nous voulons promouvoir la rééducation neurologique en libéral. Francis Laurent.